Auteurs

Claire Krähenbühl

Claire Krähenbühl, née en 1942 à Yverdon-les-Bains. En 1982, elle publie son premier recueil de poésie aux éditions Éliane Vernay. Suivront une vingtaine de publications (essentiellement poèmes et nouvelles) chez divers éditeurs de Suisse romande. En 1992, elle reçoit le prix Louise Labé pour La Rebuse de l’Épine noire (éditions de l'Aire, 1991).

Son recueil de nouvelles Trouble (éditions de L’Aire 1995) est le livre de la fondation Schiller 1996.

En 2002 paraît, toujours aux Editions de l’Aire, Le Piège du miroir, sur le thème de la gémellité, écrit avec sa sœur Denise Mützenberg.

En 2003 elle a représenté la Suisse Romande aux Festivals de Poésie de Medellin (Colombie), Trois-Rivières (Québec), et en 2004 dans le cadre de la Francophonie, au Moyen-Orient et dans quelques états du Golfe.

De 2004 à 2018 elle a été coéditrice des éditions Samizdat (Genève) avec sa sœur Denise Mützenberg.

Après une trentaine d’années passées sur les rives du Léman, elle vit désormais à La Sarraz.

En 2015 s’instaure une collaboration avec l’artiste Gisèle Poncet qui commence par un livre à deux mains : La Bague de Lumnie, un ensemble de poèmes et dessins. Bel objet réalisé à l’imprimerie du Cadratin (Vevey) et publié par les éditions Samizdat.

En 2017, les deux auteures concrétisent une deuxième fois leur connivence avec Entre deux passantes, édité par Trait Noir (Fribourg). Comme pour la Bague de Lumnie elles rêvent d’une collaboration étroite. Lors d'une telle démarche c’est souvent le poète qui demande à l'artiste d'illustrer ses textes ou l’artiste qui choisit un poète pour répondre à ses images. Cette approche (dans l’après-coup) ne correspond pas au désir des auteures. Elles privilégient un dialogue suivi et spontané par voie postale.

Dans la foulée un autre projet se présentera. Lorsque les éditions Samizdat passent en d’autres mains Claire Krähenbühl et sa sœur décident de publier des petits recueils sous le nom « Les Troglodytes ».

Chacune aura son domaine. Pour le sien Claire a souhaité poursuivre l’heureuse complicité avec Gisèle Poncet en lui proposant d’illustrer Le Chemin des épingles, premier recueil de poèmes de sa collection.

 

Search